Gouvernance_visuel

Créé en 2003, le groupement d’intérêt public (GIP) RECIA associe l’État, la Région Centre-Val de Loire, les Départements du Cher, de l’Eure-et-Loir, de l’Indre, de l’Indre-et-Loire, du Loir-et-Cher et du Loiret, les universités d’Orléans et de Tours, l’Institut national des sciences appliquées (INSA) Val de Loire, plusieurs centaines de communes et de communautés de communes ainsi que différentes structures portant des missions de service public.
Au service de ses membres, le GIP Recia permet la mutualisation de compétences et d’expertises, ainsi que l’animation et le suivi de projets fédératifs dans le domaine du numérique.

GOUVERNANCE

Les instances de décision du GIP RECIA sont :

  • l’assemblée générale : qui réunit l’ensemble des membres une fois par an (généralement en décembre)
  • le conseil d’administration : composé d’une vingtaine de représentants des 3 collèges et qui se réunit 4 fois par an

Le CA arrête notamment les comptes annuels ainsi que le budget prévisionnel. L’ensemble des membres est réparti dans les 3 collèges de la manière suivante :

  • le premier collège : État / Région,
  • le deuxième collège : collectivités territoriales,
  • le troisième collège : autres structures.

Depuis 2021, le GIP est présidé par Guillaume CRÉPIN, conseiller régional délégué au numérique.

Il est dirigé depuis 2013 par Olivier JOUIN, qui anime une équipe d’environ 80 professionnels aux compétences pointues et complémentaires dans les domaines de l’informatique, des réseaux de télécommunication et de l’animation de communautés.

Guillaume Crépin

Photo de Olivier Jouin

Olivier Jouin

Missions

Le GIP RECIA travaille sur de nombreux sujets en partenariat avec la Région, les services de l’État mais aussi avec d’autres acteurs du numérique régional. Il se positionne sur des missions de conseil, d’expertise et d’accompagnement, uniquement dans le champ de l’action publique.

À la demande de l’État et de la Région, le GIP RECIA anime la communauté numérique régionale afin d’élaborer et de mettre à jour le Projet numérique partagé en Centre-Val de Loire, la Stratégie de cohérence régionale d’aménagement et d’usages du numérique (SCORAN). D’ici à 2025, ce sont une trentaine de projets structurants qui mobilisent ainsi les acteurs publics autour de la médiation, la gestion des données publiques, la formation, la santé, la modernisation des administrations et le développement économique.

Le GIP RECIA anime un ensemble de réseaux d’acteurs du numérique, notamment ceux qui fédèrent les espaces publics numériques, les géomaticiens et les gestionnaires de données publiques

Le GIP RECIA travaille à des services opérationnels mutualisés, en particulier pour le secteur de l’éducation et des collectivités territoriales. Il peut aussi coordonner des groupements de commandes et mettre au point des services et des applicatifs numériques pour le compte de ses membres. Le GIP RECIA dispose d’infrastructures et d’outils numériques puissants qui lui permettent d’intervenir efficacement dans un large champ d’activités.

Schéma des activités et service GIP RECIA

Ressources

Les membres du groupement s’acquittent chaque année d’une adhésion dont le montant est arrêté par le conseil d’administration. Les services souscrits font l’objet d’une facturation complémentaire. Plusieurs opérations menées par le GIP sont cofinancées par l’Union européenne, via le Fonds Européen de Développement Régional (FEDER). Certains projets bénéficient également de subventions dans le cadre du plan France Relance

Logo France RelanceLogo Cofinancé par l'Union européenneLogo de la région Centre-Val de Loire

Dates clés

2003
2004
2005
2007
2012
2015
2016
2018
2019
2022

Création du GIP RECIA. Le président est Alain Rafesthain. Ouverture des services GSI et infrastructures réseaux à Orléans. Le GIP compte 5 membres.

Nouveau président du GIP : Michel Sapin

Déménagement rue de la Juine à Olivet. Ouverture des services ENT et médiation numérique

Nouveau président du GIP : François Bonneau.

Changement de statut, d’un GIP national, il devient régional et devient aussi un GIP “aménagement du territoire”.

Ouverture des services e-administration pour les collectivités.

Nouveau président : Olivier Frezot. Le GIP passe de 17 à 61 membres en 1 an.

Ouverture de l’antenne de Ballan-Miré, 1ères assises du GIP, ouverture du service DPO et adhésion à l'association Déclic.

Ouverture du service PNM et changement d'identité graphique.

Déménagement sur le campus du BRGM à Orléans La Source. 1ères assises de l'information géographique. Le GIP passe de 288 à 469 membres en 1 an.

› Outil commun des politiques État-Région

› Décentralisation

› Mutualisations des acteurs publics

› Stratégies communes

› Expérimentations

Labels

Lors de l’édition 2020 des labels Territoire Numérique Libre, le GIP RECIA a, pour sa première participation, obtenu un label de niveau 5, récompensant ainsi son engagement continu dans la promotion et l’utilisation de logiciels libres dans le développement des solutions numériques qu’il propose aux structures publiques de la région.

Découvrez cette labellisation