Les Tablettes

L’avènement des nouveaux outils de la mobilité  (smartphones et tablettes) a fondamentalement bouleversé les pratiques numériques. Le besoin d’accès instantané et en tout lieu à l’information a entraîné une forte évolution des systèmes d’informations. De nouvelles pratiques professionnelles, mettant en avant l’instantanéité d’accès et la portabilité de ces périphériques se sont fait jour. Des fonctionnalités comme la vidéo et la photo, sont devenus simples et accessibles à tous grâce à ces outils mobiles. Il était donc nécessaire et urgent de faire évoluer les architectures et le système d’informations en place dans les établissements d’enseignement afin qu’ils s’adaptent à ces nouvelles technologies.

ordiC’est dans ce contexte qu’en 2014 la Région a confié au GIP RECIA, l’étude complète de la mise en œuvre de classes mobiles dans les lycées et les CFA de la Région, et sur le premier trimestre 2015, le déploiement, la mise en service et l’accompagnement de 138 classes de 36 tablettes.

L’étude approfondie des solutions de WiFi (déjà en œuvre depuis 2006) a permis d’explorer toutes les solutions existantes et a souvent conduit à des « preuves de concepts ». La solution en SAAS privatif proposée par ARUBA a été retenue. Elle combine un coût initial modéré, une bonne évolutivité et un outil de  gestion centralisé mais privatif. De plus,  elle est compatible avec l’ancien matériel déployé dans les CFA, et elle pérennise ainsi les investissements déjà consentis.

Une autre étude a porté sur l’analyse des familles de tablettes du marché (Apple, Microsoft, Android), afin d’accompagner la Région dans ses choix matériels. Les différents types de tablettes ont été pris en main, étudiés, décortiqués, mis en panne, réparés, réinitialisés, géolocalisés, rootés, …, afin de mettre à mal leur capacité à résister à l’usage prévu pour _DSC6919ces matériels.
Les coûts modérés des appareils Androïd, et la surcouche de sécurité ajoutée par Samsung sur ses matériels ont justifié l’achat de tablettes de cette marque.

La dernière étude concernait les outils de gestion de flotte. Le caractère très mouvant de ce marché et l’évolution très rapide de la technologie, ont amené le GIP, après avoir fait un tour complet des solutions existantes, à préconiser le produit Knox EMM.

Suite à ces différentes études, début 2015, la Région a confié au GIP RECIA la mise en production et le déploiement de 138 classes mobiles constituées de 36 tablettes.  Un partenariat technique a alors été conclu avec Samsung France, afin de concevoir un processus de déploiement conforme aux contraintes de la collectivité.

_DSC6938L’opération déploiement s’est déroulée sur 3 mois. C’était un défi technique avec l’installation d’un serveur radius d’authentification par site, la présence du WiFi dans 102 établissements. Il y avait  un défi logistique à relever, puisque des opérations faisant intervenir plusieurs équipes s’enchaînaient et s’imbriquaient. Une solide documentation  des processus a été nécessaire, des formations de formateurs organisées. Les équipes ont été pilotées et formées, tant celles chargées du déploiement, que celles chargées de la prise en charge. Le GIP a également assumé des sessions d’accompagnement pédagogique in-situ.

Aujourd’hui, le GIP s’attache à maintenir les tablettes en conditions opérationnelles qui rentrent désormais dans le  périmètre de la Télégestion, au même titre que les serveurs.