La maintenance des postes de travail

Sur ce dossier, le GIP a deux missions, bien distinctes :

  1. Aider la Région dans la conception et la réalisation du projet (Mission d’Aide à la ITILMaîtrise d’Ouvrage)
  2. Assumer sa part dans la mise en œuvre de la maintenance (Maîtrise d’œuvre) à travers un processus permettant de mettre à disposition des utilisateurs des postes de travail conformes aux besoins, avec des solutions efficientes permettant de maîtriser les coûts et de tenir compte de moyens humains contraints.

Le GIP RECIA assure deux missions vis à vis de la Direction des Lycées puisqu’il conseille la Région sur ses choix (mission AMO) et qu’il contribue, pour partie, à leur mise en oeuvre (mission de maitrise d’oeuvre).

Au niveau central, les infrastructures mises à disposition sont conséquentes :

  • La gestion de l’antivirus s’effectue sur 8 serveurs, plusieurs millions d’instances sont générées par jour pour la couverture des 40 000 devices.
  • La mise à jour de GLPI 0.90.1 qui prendra en charge de nouveaux composants (agrégation des actifs de réseau dans un même outil) et améliorera la gestion des licences.
  • La forge qui permet à l’ensemble des partenaires développeurs de participer l’élaboration des paquets applicatifs atteint 150 Go de produits. Son interface OWM (Opsi web Manager) plus ergonomique, a été écrite pour faciliter l’utilisation des outils par les correspondants informatiques locaux : création de paquets, aide au déploiement des machines, gestion de l’extinction automatique des machines.

_DSC6270Depuis environ 3 ans et après une R&D d’une dizaine d’années, le GIP offrait dans son catalogue de services une boite à outils permettant aux administrateurs des sites d’automatiser les déploiements des systèmes d’exploitation et des applications, et de gérer leur inventaire.
Cette boite à outils n’était pas encore un dispositif de déploiement entièrement automatisé, car la diversité du matériel présent dans les établissements et l’absence de catalogue de logiciels établi et imposé faisait que chacun des sites devait adapter cette boite à outils à ses besoins.

Afin de transformer cette boîte à outil en dispositif de déploiement entièrement automatisé, il a fallu :

  • normaliser autant que possible les matériels présents dans les établissements
  • qualifier le plus de matériel possibles
  • établir des catalogues de logiciels, puis les packager massivement

En parallèle, à la demande et en lien étroit avec la Direction des lycées et son Service du Numérique Educatif, le GIP RECIA a contribué à la définition d’une organisation adaptée à la prise en charge de la maintenance des postes de travail des lycées.

La matrice ci-après présente les différents « chantiers » pour lesquels des responsabilités et un mode de travail ont été définis :

MatriceLe GIP RECIA a la responsabilité des 6 premiers chantiers.

  • Chantiers C01 et C03 pour les aspects les plus techniques d’industrialisation, d’expertise, d’infrastructures, et de CMDB
  • Chantiers C02 et C04 pour les aspects centre de services : assistance et maintenance
  • Chantier C06 : pour l’industrialisation et  la production des services attendus dans les sites et par les utilisateurs
  • Chantier C07 : pour les aspects sécurité

opsiL’avancement technique du projet en décembre 2015:
La mise en œuvre de l’outil OPSI d’installation et de reconstruction de postes de travail et de logiciels a été généralisée. Environ 150 logiciels sont désormais mis à la disposition des correspondants informatiques locaux et techniciens de proximité : systèmes d’exploitation et drivers associés des stations de travail dotées au travers des marchés régionaux, la plupart des logiciels dits transversaux (bureautique, audio, vidéo, outils standards …) et les principaux paquets logiciels de nombreuses disciplines. A minima 80% du parc logiciel est disponible au 1er janvier 2016.

Le projet de déploiement est programmé sur 3 ans en partenariat également avec le Rectorat pour la définition des logiciels pédagogiques et « métier » des 20% restants.

parefeuLa virtualisation des pare-feu AMON Education Nationale est actée et est hébergée sur les machines hôtes dédiées jusque-là au réseau pédagogique. En étroite collaboration avec la Région et le Rectorat, un planning de déploiement général des 94 sites et une remise à niveau matérielle sont en cours. Parallèlement la prise en charge du parc administratif est également actée et les premiers inventaires logiciels et matériels initiés.