Gestion des systèmes informatiques (GSI)

Présentation de l’activité
network-switch-ethernetL’activité principale du service GSI est la gestion des systèmes d’information des établissements d’enseignement et de formation sous la responsabilité de la Région Centre-Val de Loire : lycées, Centres de formation d’apprentis (CFA) et écoles de formations sanitaires et sociales (EF2S).
Elle consiste en la supervision et la télé-administration de l’infrastructure unique mise en place dans les 160 sites établissements tout en recherchant une standardisation maximale des équipements et des logiciels des établissements pour une maintenance optimisée.
L’équipe est composée de 9 personnes. Leurs compétences sont multiples et couvrent les domaines de l’urbanisme des systèmes d’information, de l’administration des réseaux, des systèmes serveurs et des postes de travail, de gestion des systèmes d’information, de l’ingénierie et de R&D sur les concepts innovants.
Le budget régional confié pour la mission de cette équipe est de 1,7M€ par an. Il est complétéItop 1 par une prestation de maintenance de proximité des stations de travail des collèges du Département du Cher.

FOCUS sur les grands chantiers en cours :

Services proposés
Un dispositif d’assistance technique sous forme d’un guichet unique ouvert aux correspondants techniques locaux :

  • 5 jours sur 7 /  8h-18h : 02.38.42.79.64_DSC6447
  • 1 200 appels téléphoniques / mois
  • Outil de ticketing et interfaces mis à disposition des partenaires (conseil régional, Rectorat) et prestataires intervenant dans la maintenance sur site ou à distance des établissements pour une mutualisation des services offerts et un meilleur suivi.

Engagements de service :

  • Décroché dans les 30 secondes
  • Incidents de gravité 1 (l’intégralité du réseau est hors service) : prise en charge dans les 15 minutes, résolution dans les 30 minutes.
  • Incidents de gravité 2 (une partie significative du réseau est en panne) : prise en charge dans l’heure, temps de résolution dans les 2 heures.

La supervision des équipements :supervision

  • 700 serveurs, 3 200 actifs de réseaux, 280 routeurs du réseau régional à haut débit.
  • Les outils utilisés sont Check-mk, Munin et Nagios avec une évolution vers Icinga.
  • L’équipe dispose d’une vue proactive des serveurs et services (Up/Down/Warning).
  • Une vue proactive des serveurs de chaque site est consultable par l’ensemble des acteurs concernés, notamment les administrateurs en établissement.

La télé-administration : prise en main à distance des équipements. 98% des résolutions sont réalisées à distance. Les infrastructures centrales sont intégralement administrées par l’équipe GSI qui s’appuie sur les outils suivants :

  • Une solution centralisée antivirale : installation, mises à jours et signature _DSC6283gérées à distance. Le parc représente environ 40 000 stations de travail, 700 serveurs, 5 000 devices mobiles.
  • Des logiciels de télé-inventaires (Fusion Inventory) et de gestion de parc (GLPI) sur tous les équipements de coeur de réseau et de capillarité.
  • Une documentation en ligne
  • Une base de connaissance pour les télé-administrateurs
  • Un outil de gestion de comptes (OMICO)

Aspects techniques
opensourceToutes les infrastructures s’appuient sur des technologies Open Source.
L’industrialisation des processus s’appuie sur des outils du type Capistrano et Ansible. Les langages de programmation et de scripts les plus utilisés sont Ruby, Perl, Python et Php.
La technologie Windows server est également prise en charge pour des besoins applicatifs métiers spécifiques. L’équipe du GIP assure une mission permanente d’adaptation et de finalisation de l’industrialisation, de stabilisation des insfrastructures et d’amélioration de la qualité de service. Elle mène une veille et des explorations sur les outils récents qui lui permettent de répondre aux demandes de ses membres pour des usages nouveaux.

Perspectives 2016
L’équipe GSI travaille sur 4 axes d’évolution :

  • Un outil de gestion de tickets respectant le processus ITIL (documents recensant les bonnes pratiques du management du systèmes d’information) de gestion des incidents, des demandes, des problèmes et des changements, afin d’améliorer la qualité du centre de service, et de le rendre plus conforme aux standards du marché.
  • Un processus de gestion du changement pour mieux maîtriser la production, et s’assurer que les partenaires soient au fait des évolutions mises en place dans les établissements.
  • Un catalogue de services décrivant l’intégralité des services rendus aux différents clients.
  • Un portfolio de services afin de présenter et proposer des solutions à d’autres partenaires potentiels.