Présentation du service

Depuis 2003, le Réseau Régional Haut Débit fournit, sous forme d’un marché de service, des connexions vers Renater (Réseau National de la Recherche) et Internet aux membres du GIP (Région Centre-val de Loire, Rectorat, Département du Cher, GCS Télésanté Centre, les Universités d’Orléans et Tours, le CROUS, Ciclic, l’INSA CVL, Collectivités Territoriales, …)

Les deux premiers marchés (2003-2006 et 2007-2010) sont remportés par Orange. Puis la société SFR est retenue pour la période 2010-2014. En 2014, le GIP relance le marché, à travers un groupement de commande qui associe l’INRA. C’est la société ADISTA qui est titulaire du marché jusqu’en 2021.

En 2018, le réseau régional dessert 530 sites sur l’ensemble du territoire de la région Centre Val de Loire, dont 105 lycées, 30 CFA et 29 EFSS (établissements de formation sanitaire et sociale), 170 établissements de santé, et différents sites des membres du GIP RECIA). Le budget 2018 de cette activité s’élève à 3 700 000 €.

Perspectives

Les usages pédagogiques des établissements de formation et ceux des métiers de la Santé fortement orientés vers le numérique, sont en très forte augmentation. Les accès très haut débit se généralisent. Le GIP Recia met tout en œuvre pour optimiser en permanence les critères de qualité des services, performance et prix.

Le Réseau Régional Très-Haut-Débit a vocation à être de plus en plus sollicité par :

  • le raccordement de nouveaux sites,
  • la forte augmentation des demandes de débits,
  • la mise en œuvre de nouveaux services (ex : SDWAN).

Notre référent

Patrick MONTAGNE

Responsable RRHD

02.38.42.79.62 Email

Focus

L’opérateur Adista a construit une infrastructure régionale en fibre optique (backbone) dédiée. Celle-ci s’appuie sur les réseaux existants les plus performants, notamment ceux déployés dans chaque département par les porteurs de Réseaux d’Initiative Publique (RIP).

S’appuyant sur des réseaux de transport optiques, les niveaux de services et de performance sont élevés :

  • GTR 4h,
  • QoS,
  • latence,
  • supervision,
  • métrologie pour des débits symétriques et garantis pouvant atteindre 1 Gb/s

Les flux de données des différentes communautés d’usagers sont isolés les uns des autres, offrant ainsi un important niveau de sécurité.