La fibre sur les territoires ruraux du Cher et de l’Indre, c’est parti

 Les départements du Cher et de l’Indre ont officialisé le lancement de la construction de leurs infrastructures Ftth à Bourges et à Chateauroux le 24 janvier dernier. C’était aussi la concrétisation de la collaboration entre ces deux départements pour l’exploitation commune de cette infrastructure de télécommunications.

Les deux départements vont consacrer environ 180 millions d’euros à ce projet, avec un financement de l’Etat, et la Région Centre-Val de Loire, des deux Départements et des communautés de communes concernées. Ce sont dans chacun des départements 65 000 foyers ruraux qui auront accès à la fibre.  Ces derniers bénéficieront ainsi de services équivalents à ceux dont auxquels accéderont les habitants des agglomérations de Bourges, Vierzon et Chateauroux. Sur ces territoires plus denses, c’est l’opérateur Orange qui déploie son propre réseau.

Dans leur allocation, le président du Conseil départemental de l’Indre, Serge Descout et le président du conseil départemental du Cher, Michel Autissier, ont souligné la qualité du partenariat établi entre leurs territoire. Monsieur Dominique Roulet, vice-président de la Région Centre-Val de Loire a, quant à lui, souligné l’importance de ce projet pour le développement du sud de la Région.

La société Axione, filiale du groupe Bouygues, a été retenue pour assurer l’exploitation technique et la commercialisation du réseau auprès des opérateurs de télécommunications finaux. Le directeur de la société locale en charge du projet était présent. Si tout se passe comme prévu, les opérateurs Bouygues Télécom, et le nouvel opérateur Vitis, filiale des groupes Sagem et Caisse des Dépôts, seront sans doute clients du réseau dès son ouverture, en avril prochain sur la communauté de communes du pays de Nérondes dans le Cher.